• Nigéria

Une jeune mère survit à une attaque islamiste

23 février 2021

Patience Bitrus a perdu son mari lors d’une attaque des islamistes peuls. Blessée par balle au ventre, cette mère de trois enfants a survécu à l’horreur. CSI a pris en charge une partie des frais d’opération.



L’État fédéré de Kaduna est situé dans le centre du Nigéria. Il fait partie des régions les plus gravement touchées par la violence des bergers peuls extrémistes. On rapporte régulièrement des attaques mortelles contre la population rurale chrétienne. Encore récemment, trente chrétiens du sud de cette région ont été massacrés.

Un bonheur brisé

Une de ces attaques a eu lieu dans le village de Kigudu, où habite la famille de Patience Bitrus. Cette mère de trois enfants (31 ans) contribuait largement au revenu familial en travaillant comme couturière.

Mais le bonheur et la sérénité devaient connaître une fin brutale. Le 9 juillet 2020, le village est attaqué en pleine nuit. Patience se souvient avec douleur de ces événements terribles : « Les agresseurs ont abattu mon mari et incendié notre maison. Ils ont aussi voulu me tuer et m’ont tiré en plein ventre… mais j’ai heureusement pu être amenée à temps à l’hôpital de Zonkwa, où les médecins ont pu extraire les balles. » Les enfants, quant à eux, s’en sortent avec la peur de leur vie : « Dieu merci, ils n’ont pas été blessés. »

Physiquement, la jeune veuve s’est plutôt bien remise de l’attaque. « Je remercie Dieu : je vais mieux aujourd’hui. Je suis également reconnaissante à l’organisation CSI d’avoir contribué au financement de mon hospitalisation et de m’avoir fourni des aliments. »

Mais Patience se fait du souci pour son avenir financier. Sa machine à coudre a été détruite lors de l’incendie de la maison. Il lui manque non seulement l’argent pour un nouvel outil de travail, mais elle a aussi perdu tout son matériel, notamment le tissu que les clients lui avaient confié pour qu’elle confectionne leurs vêtements. Mais elle ne perd pas espoir : « J’aimerais bien pouvoir de nouveau exercer ce métier que j’aime afin de pouvoir assurer la subsistance de mes enfants. » Les partenaires CSI dans l’État fédéré de Kaduna examinent les moyens pour aider Patience à réintégrer sa vie professionnelle.

Reto Baliarda

Ici vous pouvez faire un don pour les chrétiens menacés du Nigéria.

Dans cette interview, Emmanuel Franklyne Ogbunwezeh présente la persécution des chrétiens au Nigéria.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Nigéria