• Bangladesh

Une fête de Pâques à 6 heures du matin

07 avril 2020

Malgré une attaque en 2014, des milliers de chrétiens ont célébré le culte de Pâques dans les rues de Dhaka. La plupart se sont ensuite rendus à l’école ou au travail. Le pasteur William Samadder, partenaire de CSI, témoigne.



CSI : Quelle est la signification de Pâques pour vous chrétiens du Bangladesh ?

William Samadder : C’est une fête très importante pour nous. Contrairement à Noël, une fête joyeuse mais aussi commerciale, Pâques est une célébration plus solennelle et accompagnée de nombreuses prières.

Comment cela se passe-t-il ?

Le Vendredi saint, nous avons un service religieux de trois heures en souvenir des souffrances de Jésus. Le samedi soir, de nombreux enfants et adolescents font du porte-à-porte par petits groupes pour chanter. Ils annoncent la bonne nouvelle de la résurrection à venir.

Pour nous, le jour le plus important est le dimanche de la résurrection. L’an dernier, plus de cinq mille chrétiens issus de vingt et une Églises de diverses dénominations se sont réunis pour célébrer le culte de la résurrection à 6 heures du matin. Cette affluence est très encourageante : autrefois, nous étions tout au plus cinq cents participants.

Le culte a lieu en pleine rue, où des chaises et une petite tribune sont installées. Les Églises catholique, anglicane, méthodiste, baptiste et de nombreuses autres Églises prennent part à ce service œcuménique. Cette année, il sera dirigé par un évêque anglican. Nous prions pour notre pays, pour les autorités, pour la paix et aussi pour la liberté de religion.

Un tel rassemblement de chrétiens n’est-il pas dangereux ?

Il y a quelques années, lors d’un culte de Pâques, nous avons été attaqués et il y a eu de nombreux blessés. Mais cela ne nous retient pas de célébrer la fête ensemble. Nous devons évidemment prendre des mesures de sécurité. Le jour même, de nombreux policiers sont sur pied.

Après le culte, comment cela se passe-t-il ?

Le Bangladesh est un pays musulman où le week-end a lieu du vendredi au samedi. Le dimanche de Pâques est donc un jour ouvré ordinaire. Après une heure et demie de culte, de nombreux chrétiens se rendent donc au travail ou vont à l’école. Ceux qui peuvent prendre congé se rendent à la maison pour déguster un gâteau de Pâques spécial nommé pitha que les femmes ont confectionné la veille. Ensuite, les chrétiens se rendent à nouveau dans leurs églises pour prier. Étant donné que de nombreuses personnes sont très pauvres et ne peuvent pas apprêter un dîner de Pâques convenable, les Églises offrent un repas chaud. Tout cela renforce beaucoup les liens communautaires.

Que représente Pâques pour toi ?

Cette fête est très importante pour moi. C’est l’histoire unique d’une personne qui a vaincu la mort. C’est le garant de mon salut et de ma liberté. Pour moi, Pâques est une grande fête d’espérance.

CSI

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Bangladesh