Traite des êtres humains : une fillette de 10 ans libérée

01 novembre 2019

La mère de Krishanti ne s’est méfiée de rien lorsque son patron lui a proposé de prendre en charge la scolarisation de sa fille… qui a fini dans les griffes des trafiquants.



En Inde, les filles et les femmes sont souvent méprisées et maltraitées. Les fœtus féminins sont bien plus fréquemment sujets à l’avortement que ceux de garçons et le taux d’homicide des nourrissons filles est incroyablement élevé. Le viol et les abus font partie du quotidien de nombreuses filles et femmes.

Abus de confiance

Krishanti (nom d’emprunt) avait à peine 10 ans quand elle a dû servir comme esclave dans un ménage durant plusieurs mois. Elle devait travailler chaque jour seize heures, n’avait droit à aucun contact extérieur et a été régulièrement victime d’abus sexuels.

Pourtant, sa mère était confiante quand elle l’a confiée à son ancien patron avec la promesse qu’il permettrait à Krishanti d’aller à l’école. Toute la famille vivait dans une grande pauvreté et a donc accepté cette proposition avec reconnaissance. Elle n’aurait jamais pensé que la fillette allait être vendue.

Après avoir vainement tenté de prendre de ses nouvelles, la maman a commencé à s’inquiéter. C’est au bout de huit mois, désespérée, qu’elle a assisté à une conférence de prévention à la traite des êtres humains organisée par des partenaires de CSI. Elle n’a pas hésité à s’adresser aux organisateurs. Grâce au soutien de nos partenaires et à la police, Krishanti a pu être retrouvée et le malfaiteur a été incarcéré.

Bientôt mille personnes libérées

Vos dons ont déjà permis la libération de près de mille victimes de la traite des êtres humains au cours de ces dernières années. Nous poursuivons notre action, sachant qu’en Inde, plus de 18 millions d’êtres humains sont asservis.

Inés Wertgen


Comment CSI aide les victimes de la traite humaine en Inde

Grâce au soutien de CSI, notre partenaire indienne a mis en place un large réseau composé de plusieurs équipes qui luttent contre le trafic d’êtres humains dans plusieurs endroits sensibles. Avec votre don, vous soutenez :

  • les séminaires de prévention dans des régions reculées ;
  • la recherche de victimes et leur libération ;
  • la construction et la gestion d’un foyer protégé (en fonction depuis janvier 2019) ;
  • le financement de programmes de formation et de réinsertion ;
  • une aide juridique pour poursuivre en justice les coupables d’enlèvements.
Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Inde