Sri Lanka | CSI condamne les attentats de Pâques contre des églises et des hôtels et apporte une aide d’urgence

22 avril 2019

Le dimanche de Pâques, les attaques contre trois églises et plusieurs hôtels de luxe ont fait plus de 300 morts. Christian Solidarity International appelle les gouvernements du monde entier à prendre des mesures décisives contre l’intolérance religieuse et à ne pas s’arrêter aux expressions de condoléances de routine.



Pas de joie de Pâques au Sri Lanka. Des attaques massives ont eu lieu à Pâques dans trois villes : sur la côte ouest dans la capitale Colombo et à Negombo (au nord de Colombo) ainsi que sur la côte est à Batticaloa. D’autres attaques ont été dirigées contre les festivités pascales dans différents hôtels de luxe de la capitale. Selon les dernières informations, plus de 300 personnes ont été tuées et environ 550 blessées. Les partenaires locaux de Christian Solidarity International (CSI) organisent une aide d’urgence.

Faire un don pour les victimes

Les attentats sont l’apogée de la violence à l’encontre des minorités religieuses

CSI est profondément bouleversé et triste. Nos pensées et nos prières accompagnent les victimes au Sri Lanka. Cette vague de violence est le point culminant d’une évolution inquiétante que nous observons depuis plusieurs années.

En 2016, CSI a commencé un programme d’aide au Sri Lanka car la pression sur les minorités religieuses ne cessait d’augmenter. Les chrétiens, les musulmans et les hindous sont les groupes les plus touchés.

La majorité des actes violents contre les minorités religieuses au Sri Lanka est liée au nationalisme bouddhiste, de plus en plus intolérant et soutenu par l’État. Mais il y a aussi de dangereuses cellules terroristes sunnites islamistes clandestines et des restes de la guérilla dominée par les hindous, les Tigres tamouls.

Une inimitié croissante contre les chrétiens dans le monde entier

Le directeur de CSI, le Dr John Eibner, reconnaît que les attentats ont été condamnés par les dirigeants du monde entier et que les victimes sont nommées par leur nom. Cependant, il signale que de simples paroles ne suffisent pas : « Des condamnations routinières ne suffisent pas. À l’échelle nationale et internationale, un engagement énergique est nécessaire contre l’intolérance religieuse qui suscite une telle violence. La montée de la haine contre les chrétiens et d’autres formes d’intolérance religieuse vont de pair avec la propagation fulgurante d’idéologies religieuses intolérantes – avec le soutien étatique – dans le monde entier. Le wahhabisme sunnite de l’Arabie saoudite et du Qatar ainsi que le « khomeynisme » de l’Iran chiite ne sont pas des apparitions nouvelles. Au cours des dernières années, s’y sont ajouté, en Asie du Sud, le nationalisme hindou et bouddhiste fonctionnant comme sources puissantes d’une intolérance religieuses violente. Ces idéologies inhumaines soutenues par les États respectifs doivent être circonscrites. » 

 

Plus d’informations

Concernant l’aide générale de CSI au Sri Lanka : Cliquez ici.

Les religions au Sri Lanka selon le recensement de 2012 (en anglais) : Cliquez ici. (p. 160-164)

 

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Sri Lanka