Monsieur le Président, libérez Leah Sharibu et les autres écolières !

25 octobre 2019

L’écolière Leah Sharibu est un exemple de courage : cette chrétienne persiste à refuser avec fermeté de se convertir à l’islam. Pour cette raison, les djihadistes la retiennent captive. Exigez du président Buhari qu’il s’engage en faveur de la libération de Leah et qu’il fasse tout pour empêcher de nouveaux enlèvements.




Demandez au président Buhari de garantir la protection des chrétiens du Nigéria !

His Excellency
Muhammadu Buhari
President of Nigeria
Aso Rock Presidential Villa
Three Arms Zone
Abuja
Nigeria



Mr President,

We wish to raise our concern over the continued detention by Boko Haram of Leah Sharibu and the 112 schoolgirls kidnapped from Chibok. We call on your government to intensify its efforts to bring about their release and that of all other victims of abduction.

We also urge your government to do more to protect the Christian communities that are coming under repeated attack by Fulani militias. The killings and kidnappings for ransom must not be allowed to continue. The perpetrators must be caught and brought to justice.

Yours sincerely,

Nous sommes très préoccupés par le sort de Leah Sharibu et de cent douze écolières enlevées à Chibok et toujours retenues captives par Boko Haram. Nous demandons instamment à votre gouvernement de s’efforcer de la libérer ainsi que toutes les autres victimes d’enlèvements.

Nous en appelons également à vous pour garantir la protection des villages chrétiens qui sont régulièrement attaqués par des milices peules. Les crimes et les enlèvements contre rançon doivent cesser et leurs auteurs doivent être arrêtés et traduits en justice.


* case obligatoire

En février 2018, la chrétienne Leah Sharibu a tout juste 14 ans lorsque des djihadistes de Boko Haram l’enlèvent avec plus de cent autres filles alors qu’elles se trouvent à l’école à Dapchi, dans le nord-est du Nigéria (État fédéré de Yobe). Le gouvernement a obtenu la libération de toutes les autres filles qui ont survécu, excepté Leah. Ses ravisseurs ont annoncé vouloir garder Leah comme esclave durant toute sa vie parce qu’elle refuse de se convertir à l’islam.

Leah est désormais le porte-drapeau des souffrances des chrétiens nigérians. Depuis 2009, le groupe terroriste islamiste Boko Haram a déjà tué plus de trente-cinq mille personnes et en a expulsé plus de deux millions d’autres. Des chrétiens sont enlevés ou tués presque chaque jour. Mais la violence n’est pas à mettre au seul compte de Boko Haram, les combattants islamistes peuls ne sont pas en reste. Or les agresseurs sont rarement arrêtés et traduits en justice.

Nous demandons instamment au gouvernement du président Muhammadu Buhari de renforcer ses efforts pour libérer Leah Sharibu. Par ailleurs, cent douze autres écolières sont toujours portées disparues : des djihadistes de Boko Haram les avaient enlevées en 2014 à Chibok, dans l’État de Borno.

En parallèle, CSI requiert la protection des villages chrétiens qui sont la proie des attaques de bergers peuls lourdement armés. Seulement au cours de cette année, des centaines de chrétiens ont déjà perdu la vie et beaucoup d’autres, notamment des ecclésiastiques, ont été enlevés et font l’objet de demandes de rançon.

Morven McLean

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Nigéria