Monsieur l’Ambassadeur, les chrétiens ont besoin de votre aide maintenant !

01 avril 2020

CSI met en garde contre un génocide des chrétiens au Nigéria. Des meurtres, des enlèvements et des intimidations sont monnaie courante. Les chrétiens nigérians appellent à l’aide « pour que nous ne soyons pas éliminés l’un après l’autre ». Interpellez l’ambassadeur de France au Nigéria avec nous pour qu’il réponde à cet appel !




Demandez à l’ambassadeur de France au Nigéria de s’engager en faveur des chrétiens !

Monsieur l'Ambassadeur
Jérôme Pasquier
Embassade de France

European Union Crescent, off Constitution Avenue,
Central Business District - Abuja
Nigeria



Monsieur l’Ambassadeur,

La situation au Nigéria me préoccupe très profondément. Selon ce que j’ai appris, les chrétiens sont attaqués de différentes façons, que ce soit par les groupes terroristes islamistes comme Boko Haram, par l’État islamique en Afrique de l'Ouest (EIAO) ou par des milices peules d’obédience islamiste.

Le 23 janvier 2020, le président de l’organisation faîtière Christian Association of Nigeria, le Dr Samson Ayokunle, a lancé depuis Abuja un appel à l’aide à la communauté internationale « afin que nous ne soyons pas éliminés l’un après l’autre ».

Nous vous prions de prendre cet appel au sérieux dans vos contacts avec les autorités nigérianes, avec Mesdames et Messieurs les diplomates des pays influents ainsi qu’en lien avec le DFAE. Je vous prie très instamment de faire tout ce qui est en votre pouvoir afin que la violence ciblée envers les chrétiens du Nigéria cesse.

Recevez l’assurance de ma considération distinguée


* case obligatoire



Il ne se passe presque pas un jour sans que l’on entende parler de nouvelles atrocités au Nigéria. Selon des estimations prudentes de chrétiens locaux, il y a eu dans ce pays un millier de chrétiens tués à cause de leur foi rien que l’an dernier. Malheureusement, la tendance se poursuit cette année.

Danger de génocide !

La situation est si dramatique que le 30 janvier 2020, CSI a lancé un avertissement sur le risque d’un génocide dans un communiqué de presse publié en allemand, en français et en anglais. Notre directeur international John Eibner déclare : « Au Nigéria, les conditions pour un génocide sont réunies. La multiplication des attaques violentes et l’échec du gouvernement nigérian à empêcher les attaques et punir les auteurs sont alarmants. »

La dernière alerte au génocide de CSI date du 30 novembre 2011 ; elle concernait les chrétiens et les autres minorités religieuses du Moyen-Orient. Malheureusement, cet appel n’a pas été pris au sérieux malgré le fait qu’une grande majorité des États du globe s’est engagée à empêcher tout génocide en signant la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide (CPRCG) de 1948. CSI en appelle donc avant tout aux membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU pour que cette fois-ci, ils honorent leur engagement au Nigéria.

Pas d’aide du gouvernement

Le 23 janvier 2020, le Dr Samson Ayokunle (cf. encadré), un porte-parole important des chrétiens nigérians, a adressé un appel poignant au monde : « Le Nigéria se trouve assiégé par des terroristes sanguinaires et criminels de Boko Haram, des bergers peuls, des brigands et des ravisseurs. »

Selon M. Ayokunle, les chrétiens sont menacés dans leur existence en leur propre pays et le gouvernement les abandonne. « Nous appelons la communauté internationale à l’aide […] afin que nous ne soyons pas éliminés l’un après l’autre. » Nous avons entendu cet appel au secours et nous allons faire tout notre possible pour que la violence soit enrayée.

Adrian Hartmann


Discours du Dr Samson Ayokunle

Le Dr Samson Ayokunle est le président de l’organisation faîtière Christian Association of Nigeria, qui regroupe la grande majorité des quelque 90 millions de chrétiens du Nigéria. Le 23 janvier 2020, il a prononcé un discours poignant à Abuja. Nous en publions quelques extraits :

«  […] Le Nigéria se trouve assiégé par les terroristes sanguinaires et criminels de Boko Haram, des bergers peuls, des brigands et des ravisseurs. […]

« Les meurtriers terrorisent certaines communautés chrétiennes ciblées alors que nos services de sécurité semblent souvent fermer les yeux. En règle générale, nos soldats et nos policiers n’arrivent dans les villages qu’après les violences et dans de nombreux cas, ce sont les victimes qui sont enfermées tandis que les criminels restent impunis. […]

« Ces terroristes ne cachent pas leur but d’islamiser le Nigéria, à l’image des bergers peuls. […] Le gouvernement prétend souvent avoir vaincu les terroristes, mais cela n’a rien à voir avec ce que nous constatons de nos yeux chaque jour. […]

« Nous ne contestons pas que quelques musulmans ont été tués, mais nous voyons clairement que les terroristes ont les chrétiens dans le collimateur. […] Nous avons de la peine à croire que le gouvernement actuel ne collabore pas avec les rebelles en vue d’éliminer les chrétiens du Nigéria et en considérant la composition douteuse de l’élite qui dirige les organes de sécurité et qui favorise nettement certaines religions et certaines régions. »

Il s’agit ici d’un résumé succinct. La version originale en anglais contenant des questions critiques et des recommandations au gouvernement est disponible ici.

 

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Carolle REBOUL

11.04.2020 09:16

De tout coeur avec les chrétiens du Nigéria pour lesquels je prie CHAQUE jour. Je donnais depuis un an un cours hebdomadaire de français à un chrétien nigérian réfugié en France et je suis très triste que le confinement m'interdise de le rejoindre. Confiant et espérant envers et contre tout.


Antoinette Huck

11.04.2020 09:22

Je prie pour le Nigéria - Ils souffrent avec le Christ.


Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.