• Turquie

Monsieur Erdoğan, protégez les derniers chrétiens !

13 février 2020

Avant le génocide qui a eu lieu dans l’Empire ottoman il y a environ cent ans, les chrétiens représentaient une minorité religieuse importante en Turquie. Aujourd’hui, leur nombre s’est extrêmement réduit et ils sont opprimés.




Demandez au président Erdoğan de prendre des mesures pour la protection des chrétiens !

Monsieur le Président
de la République de Turquie
Recep Tayyip Erdoğan
Cumhurbaşkanlığı Külliyesi
06560 Beştepe-Ankara
Turquie




Dear President Erdogan,

I am deeply concerned about the recent arrests of three Christians in Tur Abdin: Syriac-Orthodox priest Sefer Aho Bileçen, Mukhtar Josef Yar, and Musa Taştekin. Although all three were released within a week there seems to be a pattern of detaining representatives of the remnant Christian community in southeastern Turkey on unfounded charges of terrorism and links to the PKK.

I urge you to take all necessary measures for the protection of Christians and other vulnerable minorities in Turkey.

Je suis profondément préoccupé par les arrestations récentes de trois chrétiens du Tur Abdin : le prêtre syriaque orthodoxe Sefer Aho Bileçen, le maire Josef Yar et Musa Taştekin. Bien que tous trois aient été libérés dans la semaine qui a suivi, il semble y avoir une tendance à détenir les représentants de la communauté chrétienne restante dans le sud-est de la Turquie sur la base d'accusations infondées de « terrorisme et de liens avec le PKK ».

Je vous invite instamment à prendre toutes les mesures nécessaires pour la protection des chrétiens et des autres minorités vulnérables en Turquie.


* case obligatoire

Aujourd’hui, les ressortissants des anciennes communautés chrétiennes de Turquie sont dispersés dans le monde entier. Beaucoup d’entre eux restent étroitement liés avec leur patrie et s’intéressent ardemment à l’avenir du petit nombre de leurs frères et sœurs dans la foi qui se trouvent encore au Tur Abdin, ancienne zone chrétienne multiséculaire de lotissements dans le sud-est de la Turquie.

« Une nouvelle alarmante »

Le 9 janvier 2020, un événement a suscité une fois de plus un tollé parmi la diaspora. CSI a également été sommée d’agir. Ce jour-là, les autorités turques ont arrêté le moine syriaque orthodoxe Sefer Aho Bileçen, le maire Josef Yar et Musa Taştekin. Ces derniers font partie des rares chrétiens qui sont restés au Tur Abdin.

Kuryakos Ergün, un représentent important des chrétiens dans cette région, parle d’« un message alarmant aux chrétiens » : « Le fait que les autorités aient osé arrêter un moine est profondément inquiétant. Il s’agit là d’un précédent juridique dangereux pour l’avenir. » Même si les chrétiens ont été libérés après quelques jours cela n’y change rien.

Le moyen de pression : accusation de terrorisme

Les autorités turques accusent les trois chrétiens de soutenir le PKK, milice rebelle kurde en conflit avec le gouvernement turc depuis plusieurs décennies. À l’avènement de Recep Tayyip Erdoğan, il y a eu un rapprochement mais ces dernières années, le gouvernement s’en prend de plus en plus aux Kurdes. Des milliers d’entre eux ont été arrêtés ; même leurs députés ne sont pas en sécurité.

Les chrétiens du Tur Abdin se trouvent dans une situation extrêmement précaire. Il arrive que des combattants du PKK les forcent à les nourrir ou à leur donner une place pour dormir. Au lieu de protéger les chrétiens, les autorités turques abusent de leur situation critique pour les intimider par des accusations infondées, d’autant plus si les chrétiens sont politiquement actifs.

Adrian Hartmann | assp

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Roche Fontaine

18.02.2020 16:18

Seigneur, prend pitié.


Myriam BORDREUIL

18.02.2020 16:34

C'est excellent de soutenir ces chrétiens turcs d'origine ancienne mais il faudrait aussi évoquer les nouveaux chrétiens turcs, d'arrière-plan musulman. Ils sont bien sûr très exposés à la persécution du fait d'avoir quitté l'islam mais leur nombre augmente, en Turquie et dans la diaspora. Continuons à prier pour un changement de politique dans ce pays envers tous les chrétiens.


Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.