• Pakistan

« Je prie Dieu chaque minute pour que je sois libéré »

24 avril 2020

Nabil Masih a été arrêté et emprisonné alors qu’il était encore mineur. Depuis quatre ans, il passe son temps nuit et jour dans une cellule d’isolement. Nabil rêve de vivre en sécurité avec sa famille et de travailler. Demandez sa libération !



CSI exige la libération immédiate de Nabil. Signez la protestation en ligne !

Nabil Masih se trouve en prison depuis 2016. Il est accusé de blasphème. Notre partenaire au Pakistan, Mehwish Bhatti (nom fictif), lui a rendu visite.

CSI : Comment vas-tu, après quatre années de prison ?

Nabil Masih : Je demande à Dieu chaque minute de me libérer. Certains jours, je perds l’espoir et ne vois pas d’issue. Mais dans chaque situation, je sais que Dieu va aider. Je suis confiant : je serai bientôt libre. La visite de ma famille une fois par semaine est mon seul réconfort.

Que penses-tu de ceux qui t’ont accusé à tort ?

Je ne les connais pas bien. Mais je me souviens encore aujourd’hui qu’une grande foule a fait irruption dans notre maison, accompagnée de la police. J’en ai encore des frissons. Je ne peux pas oublier comment mon père et mes frères et sœurs ont pleuré en les suppliant de ne pas m’emmener ! Je me souviens aussi des menaces des assaillants ! Je crois que Dieu fera justice et les punira.

Qu’est-ce qui te manque le plus ?

C’est mon travail à l’usine parce que c’est là-bas que j’ai des amis. Depuis que je suis ici, je n’ai plus rien entendu d’eux et je crains qu’ils pensent que je suis un blasphémateur. Quand je serai libéré, je ne pourrai pas retourner à la maison de peur d’être attaqué. Mes frères et sœurs ainsi que les enfants de mes sœurs me manquent. Mon père me manque aussi. Comme il prend de l’âge, j’aimerais bien passer beaucoup de temps avec lui.

Quels sont tes rêves d’avenir ?

Je rêve d’une vie en sécurité avec ma famille et aussi de travailler dur pour qu’ils puissent retrouver ce qu’ils ont perdu à cause de mon arrestation. Je rêve d’aller à l’école pour pouvoir trouver un bon travail. J’aimerais aussi servir Dieu comme le font les personnes qui m’aident actuellement.

Mehwish Bhatti (nom fictif), partenaire CSI

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Pakistan