• Irak
  • Myanmar
  • Nigéria
  • Suisse
  • Syrie

Invitation à la Journée CSI 2020

29 mai 2020

Nos partenaires du Myanmar, du Nigéria, de Syrie et d’Irak ont accepté notre invitation à la Journée CSI. Nous espérons qu’elle pourra avoir lieu. Nous nous réjouissons de vous y rencontrer !



Quand

Dimanche 27 septembre 2020 |14 h à 17 h 45

Hôtel Mirabeau, avenue de la Gare 31, 1003 Lausanne, SUISSE

Détails

La Journée CSI est publique et l’entrée est gratuite (collecte). Une collation sera servie. Les exposés seront tenus en français et en anglais (avec traduction). Les mesures de protection relatives au Covid-19 ordonnées par la Confédération seront respectées.

Le samedi 26 septembre 2020, la Journée CSI aura lieu en allemand à Zurich, SUISSE.


Myanmar | « La persécution des minorités ethniques et religieuses – les Karen chrétiens »

Kakreh Moo (nom fictif) est une chrétienne karen. Depuis de nombreuses années, elle est active dans un groupe qui réclame la protection et les mêmes droits pour les minorités au Myanmar. Par ailleurs, elle distribue régulièrement des aliments et des médicaments aux Karen indigents qui se trouvent dans les camps de réfugiés au Myanmar.

Syrie | « Les sanctions aggravent la détresse de neuf ans de guerre. Que pouvons-nous faire ? »

Le pasteur Haroutune George Selimian est le président de la Communauté évangélique arménienne de Syrie, qui dirige entre autres plusieurs écoles et un hôpital. Il est le pasteur de l’Église évangélique arménienne de Bethel à Alep. Malgré la guerre qui a en grande partie détruit Alep, il est resté dans la ville et continue à servir son peuple.

Nigéria | « Il s’engage avec courage pour les victimes de la terreur de Boko Haram »

Le prêtre catholique John Bakeni est secrétaire général et procureur du diocèse de Maiduguri, au nord-est du Nigéria. Au sein de son diocèse, il est le secrétaire de direction de la commission pour la justice, le développement et la paix. Il est également responsable du programme d’aide pour les chrétiens expulsés et indigents. La milice terroriste islamiste Boko Haram est active dans sa région.

Irak | « Liberté de choisir sa religion »

Pascale Warda était ministre irakienne des Migrations du gouvernement de transition. Aujourd’hui, elle est la présidente de l’organisation de défense des droits de l’homme interconfessionnelle et interreligieuse Hammurabi, notre partenaire en Irak. Malgré de grandes difficultés, elle habite à Bagdad jusqu’à ce jour.


Inscrivez-vous maintenant ! Nous nous réjouissons de vous rencontrer. 

Vous pouvez vous inscrire en écrivant un courriel à info@csi-suisse.ch.

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Irak