• Soudan du Sud

Appel aux dons | Les anciens esclaves malades ont besoin d’être soignés

22 février 2020

Pour beaucoup de Sud-Soudanais affranchis, la terrible période de l’esclavage va de pair avec de graves problèmes de santé. Il faut les soigner dès leur rapatriement.




Aidez les esclaves affranchis qui sont malades pour qu’ils puissent commencer leur nouvelle vie en bonne santé ! Merci de tout cœur.

EUR 30 examens et premiers soins pour des esclaves libérés
EUR 45 traitement de la malaria ou de maladies respiratoires
EUR 140 contribution à une opération dans un hôpital
montant de votre choix

Lors de chaque action de libération d’esclaves, l’infirmier Daniel Deng est sur place pour les accueillir. Son travail a déjà sauvé la vie à beaucoup d’entre eux.

Il ne peut s’empêcher d’être souvent bouleversé lorsqu’il soigne des anciens esclaves ou leurs enfants : « Les sévices qu’ils ont endurés ainsi que les fatigues (y compris celle du chemin du retour) favorisent le développement de nombreuses maladies. La malaria, les maladies respiratoires et les diarrhées chroniques sont monnaie courante. » Pour ces personnes, le financement par CSI de la clinique de brousse de Daniel Deng est essentiel.

Le fils d’Adut Leek souffrait de diarrhée chronique et il était gravement affaibli lors de son arrivée. Grâce aux soins prodigués par Daniel Deng et son équipe, il est enfin guéri.

Les blessures et plusieurs maladies graves sont soignées dans une unité mieux équipée : la clinique fixe de CSI située à Wanjyok. Dans des cas particulièrement sérieux, les patients sont hospitalisés dans les villes de Juba ou de Nairobi.

Merci infiniment pour votre soutien !

Veuillez donner votre avis sur cet article !

Nous serions heureux que vous nous fassiez part de vos réactions ou de vos ajouts. Tout commentaire hors sujet, abusif ou irrespectueux sera supprimé.

Le commentaire a été envoyé.

Le commentaire a été envoyé. Après avoir été vérifié par l'administrateur, il sera publié ici.

Programme Soudan du Sud